[HOME] [TRIVIA] [FAN ART] [STARLOG] [TELEPORTATION]

 

 

EP.209 - SINGULARITY


::.. Résumé
Un vent de folie souffle sur l'équipage à l'approche d'un "trou noir"... (1)

::.. Date
12-14 août 2152

::.. Vulcains
- Espace : Les Vulcains ont observé plus de 2000 trous noirs. Mais aucun ne faisait parti comme ici d'un système solaire composé de trois éléments distincts.
- Physiologie : audition sensible

::.. Trivia Jonathan Archer
- Archer a reçu le manuscrit d'une biographie de son père, le Dr Henry Archer. On lui demande d'écrire la préface.
- Enfance : vers 8 ans son père l'a emmené visiter le complexe Warp 5 à l'extérieur de Bozeman (Montana). Il lui présenta ses collègues, tels que Tasaki et Cochrane. A cette époque Archer ne réalisait pas la signification de ces noms ou même du travail de son père.
- A fait l'école de pilotage. ("Flight school")

::.. Trivia Hoshi Sato
- Loisirs : Hoshi aime se mettre aux fourneaux et passe souvent son temps libre dans les cuisines de l'Enterprise. (2)
La soupe "oden" était une des spécialités culinaires de sa grand-mère. Transmise de génération en génération, chaque famille japonaise la prépare à sa manière.

::.. Trivia autres membres d'équipage
- Le chef cuistot est malade (un virus bénin).

::.. Caractéristiques NX 01
- Mise en place d'un nouveau protocole de sécurité ("Tactical alert") par Reed
qui considère le temps de réaction de l'équipage en cas d'alerte très insuffisant. Désormais sur un simple ordre ou au moindre choc de la coque, celle ci sera polarisée et toutes les armes seront chargées et opérationnelles.
- La chaise du capitaine est la même que sur les vaisseaux de surveillance de classe Neptune (warp 2, 10 ans) (3).

::.. Détails / Episode Trivia
- Les symptômes ont commencé peu de temps après être entré dans le système ternaire pour observer un trou noir de classe 4. Le système émet des radiations agissant sur le cortex préfontal (seule T'Pol semble être immunisée). L'équipage devient incontrôlable, obsédé par des futilités. Les signes vitaux faiblissent jusqu'à sombrer dans un sommeil profond qui doit conduire jusqu'à la mort.
- Hoshi évoque des épices kreetassanes.

::.. Medical Log
- Peste Terrelliane : elle commence par de simples maux de tête.

::.. Quotes/Citations VO
ARCHER à T'Pol, à propos de la préface qu'il doit rédiger
They only asked for a page. How am I supposed to sum up my father's life in a page? It would've been easier if they'd asked me to write the book.

TRIP à T'Pol, agacée par le bruit de la perceuse
I thought Vulcans had all this mental focus and discipline.
T'POL
We also have sensitive hearing.

TRIP à T'Pol, exalté
I know you don't think this chair is important but you're wrong. What's the most critical component on this ship? The main computer? The warp reactor? Uh-uh, it's the crew and the most important member of the crew is the Captain. He makes life-and-death decisions every day and the last thing he needs to be thinking in a critical situation is "Gee, I wish my chair wasn't such a pain in the ass."

TRIP
"Tactical alert"?
REED
I considered your suggestion -- "Reed alert" -- but, uh, you know, it seemed a bit narcissistic.

REED, à propos de sa sélection de sonneries d'alertes
Well, which do you prefer?
TRIP
For what?
REED
A Tactical Alert
TRIP
They both sound like a bag full of cats.

TRIP à Archer, toujours obnubilé par le fauteuil du Capitaine
You deserve better, so I'm starting from scratch. I'm going to build you a throne.

ARCHER
You're lucky you're a decent engineer because you obviously don't know anything about writting.
TRIP, regardant Archer
I'm not the only one.

TRIP à Reed
Why don't you go play soldier somewhere else?

::.. Franchise
(1) A noter que dans chaque série, les scénaristes s'arrangent pour faire un épisode de ce genre :
TOS "The Naked Time" - l'équipage en folie et son remake par TNG "The Naked Now" même titre en français.
"Reed alert" jeu de mot avec la fameuse "Red Alert" des anciennes/futures séries trek ;o)

::.. Notes
(2)
Lire la fan fiction de Xeen sur ce sujet : "Miso broth" (en anglais).
(3) en réalité un siège de Porsche.

::.. Références filmographiques
pour la similitude de construction, on se souviendra de DOA de Rudolf Maté, film en flashbacks où le héros se rend au commissariat au début du film pour rapporter un meurtre : le sien.

::.. Critique
On peut remercier le système ternaire en question de souffler quelques bonnes idées aux scénaristes de la série, bonnes idées qui malheureusement ne se concrétisent pas à l'écran.
La technique du flash-back (avec T'Pol en narratrice) est ici très réductrice et ne réussit jamais à donner une consistance à la vulcaine empêtrée dans son récit. La peinture du capitaine ne vaut guère mieux.
Je passerais sous silence la scène de la douche, filmée au premier degré, pour ne pas davantage embarrasser Chris Black (qui voyait très certainement les choses différemment quand il les a écrites et le réalisateur Patrick Norris, déterminé à rendre le plus pesant possible un épisode déjà laborieux). Dans ce désastre annoncé dès les premières minutes, Phlox a droit à un traitement de faveur et sa personnification du nouveau docteur Frankenstein est particulièrement savoureuse.
On aurait attendu des scénaristes plus d'imagination pour Trip, réduit à exécuter un travail de menuiserie, ou pour Hoshi, pâle imitation de Neelix (qui est l'un des pires personnages de Trek). Quant à Travis, il est rapidement transformé en légume, mais on l'excuse pour cette fois puisqu'il est inconscient .... dommage.
Si les obsessions de Reed vont conduire à établir des procédures standard encore en vigueur des siècles plus tard, le personnages est sans cesse à côté de la plaque et on en vient à partager les réticences de Tucker à son endroit.
Le capitaine diminué possède toujours les qualités requises pour piloter un bâtiment comme l'Enterprise. Ses tentatives désordonnées d'écriture, dictées par l'admiration de John pour son père, détonnent néanmoins. On l'aurait attendu ailleurs. Péché d'orgueil pourrait-on dire...
Au final, cet épisode qui se voulait léger et drôle à la manière de ses glorieux prédécesseurs peine à trouver ses marques, et le mélange de genre plombe l'ensemble. A regarder au 36ème degré.

 

 

 


Analyse : Loleap / Critique, Franchise, Réf. filmographiques & Notes : Xeen